L’Industrie 4.0 correspond à la transformation numérique des entreprises industrielles.

Il s’agit d’un réel bouleversement dans l’économie et un changement en rupture dans ce secteur d’activité. L’intégration de nouvelles technologies digitales au sein des entreprises industrielles entraîne des changements en termes de processus, de mode de gestion, de modèles économiques et de méthodes de travail.

Concrètement, l’Industrie 4.0 se caractérise par l’automatisation et l’intégration de la chaîne de valeur de l’entreprise.

Digitalisation et Industrie 4.0 pour rendre les usines connectées

Les usines deviennent connectées et intelligentes.

Ce changement se base sur l’exploration, la gestion et l’analyse de données massives et l’interconnexion entre les machines.

Il répond à un besoin de flexibilité et de personnalisation de l’offre.

💡 Si ce sujet vous intéresse, n’hésitez pas à lire notre livre blanc sur l’Industrie 4.0.

Principaux enjeux, et défis à relever

L’Industrie 4.0 a pour but de faire converger le monde réel (les hommes, les usines, les machines) et le monde virtuel (les logiciels, le big data, l’IA…).

Cela grâce à :

  •  l’automatisation et l’intégration de nouvelles technologies à la chaîne de valeur de l’entreprise
  • la connectivité des données et des objets entre eux

C’est la transformation numérique – ou « digitalisation » – des entreprises industrielles de toutes tailles.

Cette transformation engendre de nombreuses opportunités :

  • Le développement du secteur industriel
  • La croissance économique
  • La visibilité accrue

Mais l’Industrie 4.0 fait face à de nombreux défis tels que l’exploitation et la gestion des données massives, l’interopérabilité ou le développement de nouvelles compétences.

Aussi, la cybersécurité est au centre des défis à relever par l’Industrie 4.0 : il est primordial de protéger l’information sensible et le savoir-faire, car il s’agit de données stratégiques.

💡 Nous détaillons tous ces défis (et bien d’autres) dans notre livre blanc Industrie 4.0. 

Le partage de données sensibles doit être pris en compte au niveau de la sécurité informatique..

Les technologies de l’Industrie 4.0

 

Un large éventail de technologies numériques (tant physiques que logicielles) se présente aujourd’hui aux entreprises industrielles.

De la conception et l’ingénierie, en passant par la gestion administrative, la production, la fabrication et les services associés.

Au niveau de la conception produit et de l’ingénierie, on pense à la CAO 2D et 3D, permettant de concevoir rapidement plusieurs variantes d’un produit. La FAO avancée rend elle possible l’élimination de l’intervention humaine dans la programmation des machines.

L’Industrie 4.0, c’est aussi une gestion administrative optimisée grâce :

  • aux ERP (progiciels de gestion intégrée)
  • aux CRM (outils de gestion de la relation client)
  • ou encore la GED (la gestion électronique des données)

Les outils de Business Intelligence (appelée BI ou informatique décisionnelle) permettent aux dirigeants et aux managers opérationnels de prendre de meilleures décisions :

La digitalisation des entreprises c'est aussi rendre digital les processus administratifs et financiers et améliorer leur pilotage grâce à des outils d'aide à la prise de décision

La gestion administrative ne devient plus un fardeau mais une source d’opportunités.

Afin de planifier et de suivre en temps réel la situation d’une usine de production, plusieurs technologies numériques soutiennent la gestion de la production.

On pense aux QR codes ou à la technologie RFID (identification par radiofréquence) permettant d’éliminer des saisies manuelles et donc de gagner en performance et en fiabilité.

Le MES (manufacturing execution system) pilote le système de fabrication en améliorant la réactivité et la productivité. Chargé d’optimiser la planification de la chaîne logistique, l’APS (système avancé de planification et d’ordonnancement) permet d’améliorer la prise de décision et de synchroniser les flux (matières, équipements, hommes).

💡 Nous détaillons pour vous la plupart des technologies de l’Industrie 4.0 en matière de fabrication et de services associés dans notre livre blanc Industrie 4.0.

Confronter le modèle au terrain et à la réalité des chiffres permet de dégager des tendances et des comportements répétables.

Des opportunités à saisir pour de nombreux bénéfices

 

Pour mieux répondre aux besoins du marché et s’adapter à un environnement hautement concurrentiel, les usines deviennent intelligentes :

Elles s’appuient sur leurs données, sur la connectivité et la flexibilité, afin de produire à moindre coût des séries de tailles plus ou moins grandes.

 La mise en place de technologies industrielles 4.0 émergentes présente bon nombre d’opportunités.

Car en s’appropriant ces nouvelles technologies, les entreprises industrielles s’ouvrent de nouvelles perspectives en termes de performance, de croissance et de flexibilité. En connectant les hommes aux machines, et les machines entre-elles, et en récoltant et analysant les données massives, de nouvelles opportunités de business apparaissent.

 A travers l’extraction, l’analyse et le stockage de données massives, l’usine 4.0 dispose d’informations et de modèles de données permettant :

  • d’optimiser les coûts
  • de mieux piloter et respecter les délais
  • d’améliorer la qualité de la production

 La connectivité entre les machines et entre les utilisateurs rend l’ensemble industriel plus réactif.

 Enfin, de nouveaux modèles d’affaires permettent aux entreprises industrielles d’associer des services à leurs produits et donc d’accroître et de diversifier leur activité.

Les best practices

 

Nous l’avons vu, l’Industrie 4.0 présente de nombreuses opportunités à saisir pour les entreprises, tant les bénéfices attendus sont importants.

Afin d’en bénéficier, il faudra veiller à respecter certaines «best practices».

Le point de départ consiste à réaliser un constat portant sur l’environnement numérique actuel de l’entreprise : l’audit.

Cette première étape permet de poser les bases et de mettre en avant les forces et les faiblesses de l’entreprise.

💡 Nous détaillons pour vous dans notre livre blanc Industrie 4.0 les pratiques indispensables à son déploiement : le plan numérique, la gestion des données, la formation, la gestion des compétences etc.

Icone-VIOLET-Organisez

L’Industrie 4.0, une révolution pour les entreprises

En alliant le savoir-faire industriel aux bénéfices du numérique, l’Industrie 4.0 rend les usines intelligentes, agiles et performantes.

Cette révolution fait face à de nombreux défis dont les entreprises doivent être conscientes :

  • la gestion des données
  • le changement de culture d’entreprise
  • l’émergence de nouveaux modèles d’affaires

Les bénéfices attendus sont une optimisation et une meilleure maîtrise des coûts, des délais et de la qualité.

Mais malgré tous ces avantages, l’Industrie 4.0 se confronte à de nombreuses difficultés de déploiement. Il est impératif pour les entreprises de mettre en œuvre un certain nombre de bonnes pratiques afin d’y répondre.

Tout comme l’IIoT, la réussite d’un tel projet de changement massif réside dans une réflexion globale intégrant l’ensemble du processus de la chaîne de valeur, et la prise en compte des menaces et défis à relever.  

 

 

Un projet industriel 4.0 en tête ?

Un expert industrie du futur à votre écoute pendant 45 minutes.
Une analyse à 360° pour qualifier votre niveau de maturité sur 12 dimensions
Des conseils personnalisés pour booster votre compétitivité
Des cas concrets adaptés à votre business
Une synthèse visuelle et synthétique dans votre boîte email

Alexandre Langlais, CEO PERF’ACTOR

Livre blanc Transformation digitale et industrie 4.0

Téléchargez notre Livre Blanc
Industrie 4.0

✔ Les défis et enjeux de l’industrie 4.0 que vous aurez à relever
✔ Une vue d’ensemble des technologies qui sont à votre portée
✔ Quelles bonnes pratiques appliquer pour se transformer plus rapidement
✔ Quels bénéfices attendre d’une telle démarche dans votre industrie
✔ Des retours d’expérience pour ne pas vous tromper et gagner en maturité

M